top of page
logo VISCONTI
  • LinkedIn
logo-EMCC
  • Photo du rédacteurAndré LECHAT

06 - LA TÊTE CHERCHEUSE




VISCONTI TALKS - Épisode 06



Dans ce nouvel épisode des VISCONTI talks, Christine Landrevot, Dirigeante entrepreneure et coach, rencontre Fanny Forgeau, Directrice Générale de Yogosha, société innovante dans la cyber sécurité.

Cette diplômée de Sciences Po et Docteur en Sociologie Politique est animée par la quête de la structure sans faille, aussi bien dans les architectures informatiques de ses sociétés clientes, que dans l’organisation même de Yogosha.

Fanny Forgeau se questionne en toute transparence. Son humilité face à la recherche d’une méthodologie idéale, l’amène à une justesse rigoureuse qui vise la croissance.

Comment crée-t-on l’espace nécessaire à cette recherche constante ? Comment fédère-t-on une équipe de talents, dirigeants et managers ?

visconti partners, visconti talks, visconti podcast, andré lechat, coach professionnel, coaching professionnel
visconti partners, visconti talks, visconti podcast, andré lechat, coach professionnel, coaching professionnel

ou sur

Christine Landrevot, Partner VISCONTI, rencontre Fanny Forgeau, Directrice Générale de Yogosha.


Le parcours de Fanny Forgeau, DG de Yogosha


Lors de ses études, Fanny Forgeau commence par s’intéresser à l’application de ses compétences scientifiques au monde professionnel. Elle a un fort intérêt pour l’analyse des réseaux sociaux et des mécaniques d’influence sur internet.

La recherche scientifique, la police et la cybersécurité sont aujourd’hui ces domaines de prédilection.

Ce qu’ils ont en commun ? Le goût de l’enquête, du questionnement et de l’analyse.

Ses rencontres et postes occupés l’ont fait passer de l’expertise au management, au fur et à mesure des années.

Elle met en œuvre son expertise au sein de son collectif par :

  • L’analyse : la mise en œuvre rationnelle d’une faculté d’observation et de compréhension ;

  • La méthode : un prérequis que Fanny Forgeau demande aux dirigeants qu’elle recrute. Il s’agit pour eux d’être capable d’expliquer leur méthodologie et d’être pédagogues ;

  • Le pacte social : le collectif ne fonctionne que si implicitement il y a un accord.

Fanny Forgeau ne considère pas sa légitimité en tant que dirigeante comme acquise. À ses yeux, être dirigeant n’est pas inné, c’est un travail en continu et chaque jour le dirigeant apprend à mieux diriger.

Selon elle, il ne faut pas hésiter, comme elle, à se faire accompagner par un coach.

Pour sa confiance, il est essentiel que parmi ses pairs, dans l’entreprise, la question de sa légitimité ne se pose pas. La dirigeante se force à ne pas questionner sa légitimité.

Bien sûr, elle ne peut s’empêcher de douter de son impact mais cette inquiétude n’est pas propre au poste de dirigeant.

Comment répondre à la problématique de l’agenda ?


Gérer son agenda est pour Fanny Forgeau un vrai problème. Surtout depuis le Covid et le confinement.

Avec le télétravail, elle a appris à remplir sa journée, notamment avec des réunions, et maintenant que les rendez-vous en extérieur ont repris, elle manque de temps pour ces réunions, ces discussions informelles.

Se pose alors une problématique : comment faire le tri entre les réunions dans lesquelles sa présence est obligatoire, les moments collectifs indispensables avec ses managers et les moments seules ?

Les objectifs et missions de Yogosha


L’objectif de Fanny Forgeau : la croissance. Et pour croître, il faut faire évoluer l’organisation.

Elle aime construire l’organisation idéale en partant de l’existant. Dans le cadre de son coaching, elle apprend à entraîner le collectif dans cette évolution, ce qui n’est pas chose aisée, à emmener cette organisation vers des changements et à accompagner la croissance.

Yogosha met en contact des hackers éthiques et des clients afin que les premiers détectent les éventuelles failles informatiques dans les entreprises des seconds.

L’un des principaux challenges de Yogosha : recruter des profils tech et marketing. Pour cela, Fanny Forgeau se fait accompagner dans l’atteinte de ses objectifs. Elle a une feuille de route partagée avec son Comité de direction.

Le style de leadership de Fanny Forgeau :



Chez Yogosha, Fanny Forgeau adopte un leadership qui lui ressemble, basé sur l’authenticité.

Le conseil de Fanny Forgeau pour être un excellent dirigeant :


Ne jamais rester sur ses acquis et ne pas hésiter à demander de l’aide, se faire accompagner, si nécessaire.

Son plus grand enseignement en tant que dirigeante :


Il est nécessaire de recruter un responsable des ressources humaines le plus tôt possible dans le process de développement de l’entreprise pour accompagner l’hypercroissance et assurer l’engagement des équipes dans la mission de l’entreprise.

0 vue
bottom of page